Décembre 2017

Meilleurs vœux

Le personnel et le conseil d’administration de l’Association canadienne des producteurs de semences tiennent à vous souhaiter, à vous et votre famille, de joyeuses fêtes. Que vos foyers soient remplis d’abondance, de bonheur, de paix et d’espoir pour la nouvelle année.

Retour au début
 

Engagement envers la Modernisation de la Circulaire 6

La semence pédigrée canadienne possède une riche tradition et jouit d’une réputation internationale pour sa qualité, qui est attribuable aux solides procédures et règlements imposés au Canada pour la production de semences pédigrées.

Il est certain que les normes doivent être tenues à jour et refléter les tendances et les pratiques de l’agriculture moderne. Suite à un examen technique et à la révision des normes de la Circulaire 6, l’ACPS souhaite apporter des modifications à certaines normes dès 2018. D’autres modifications à la présentation de la Circulaire 6 sont également prévues.

La Circulaire 6, les Règlements et procédures pour la production de semences pédigrées au Canada, est un document détaillé de 200 pages. Depuis sa création dans les années 1920, la Circulaire 6 a fait l’objet de nombreuses révisions, mais le dernier examen exhaustif remonte à plus de 15 ans. Par l’entremise de consultations récentes, de nombreux membres de l’Association ont fait part du besoin de clarifier, de simplifier et de mettre à jour ces règlements.

L’ACPS est heureuse d’annoncer son engagement envers le projet Modernisation de la Circulaire 6.

Dans le cadre du projet Modernisation de la Circulaire 6, l’ACPS examine tous les règlements en matière de cultures de semences afin d’adapter et de simplifier le langage utilisé. Nos membres nous ont fait part des difficultés d’interprétation des règlements en raison de ce langage. En le simplifiant et en rendant les règlements plus clairs, nous espérons améliorer la compréhension de nos règlements et, par conséquent, empêcher que des erreurs simples mais coûteuses soient faites dans les champs. Les règlements font également l’objet d’une révision pour s’assurer qu’ils reflètent les pratiques agricoles modernes.

Le projet comprend également l’examen des procédures afin de faire la distinction entre les exigences obligatoires et volontaires. En résumé, toutes les directives suggérées (« devrait ») concernant la production de cultures de semences seront retirées des règlements et déplacées vers un manuel distinct sur les meilleures pratiques de gestion (MPG) afin d’améliorer la compréhension des règlements par rapport aux MPG par les producteurs de semences.

Afin d’aider à effectuer cet examen, l’ACPS a mis sur pied six groupes de travail distincts : céréales, légumineuses, soya, canola, fourrages et chanvre. Formés de producteurs de semences d’expérience et d’experts de l’industrie – y compris des sélectionneurs de végétaux, des inspecteurs de cultures de semences et l’ACIA –, les groupes de travail examinent la Circulaire 6 pour réviser les normes, les procédures, les pratiques exemplaires et d’autres éléments.

L’ACPS étudie également des outils numériques pour transformer le document papier ou fichier PDF actuel en un outil électronique interrogeable, interactif et accessible. Les membres doivent pouvoir trouver les exigences en matière de production de cultures de semences rapidement, et ce, à partir d’un appareil mobile au besoin. L’actuel document de 200 pages est difficile à interroger et nous espérons que la nouvelle base de données interrogeable améliorera l’accès des membres aux exigences de la Circulaire 6 à partir d’un appareil mobile.

Tous ces changements font partie de la première phase de la Modernisation de la Circulaire 6. Dans la deuxième phase, certains des éléments plus difficiles, contentieux ou incertains des normes techniques seront examinés et pourraient entraîner d’autres modifications en 2019 et en 2020.

Même si certaines normes seront modifiées à temps pour la campagne agricole de 2018, l’ACPS travaille dans le but de lancer une Circulaire 6 nouvelle et améliorée en 2019. Réaliser une analyse et un examen approfondis des règlements, y compris le temps requis pour recueillir la rétroaction des membres et étudier les propositions, prend beaucoup de temps. Nous sommes confiants que les producteurs de semences appuieront cette approche et cet échéancier afin d’assurer d’accorder à cette révision le temps qu’elle mérite.

Nous reconnaissons le fait que les producteurs de semences et les autres intervenants du secteur des semences possèdent une vaste connaissance du secteur en ce qui a trait à la production de semences. Le maintien de normes élevées mais raisonnables est important pour l’agriculture canadienne et nous avons besoin que les producteurs de semences et les intervenants clés nous fassent part de leurs opinions.  Il sera possible de vous rencontrer en personne lors des réunions des filiales cet hiver et une plateforme de sensibilisation en ligne sera communiquée aux membres par le biais d’Actualité semences. Entre-temps, si vous avez des commentaires, veuillez nous en faire part!

Pour de plus amples renseignements sur la Modernisation de la Circulaire 6, ou pour nous faire part de vos opinions, communiquez avec Mike Scheffel au numéro 613-236-0497, poste 223.

Retour au début
 

Rapport de 2017 sur les tendances, les enjeux et la superficie concernant les semences pédigrées

Les données sur la production de cultures de semences de cette année sont remarquables à plusieurs égards, mais un en particulier est véritablement historique – la superficie en acres pour le soya a dépassé celle du blé pour devenir la culture de semences pédigrées la plus importante au Canada. Elle a atteint un sommet historique de plus de 200 000 acres au Manitoba seulement. Cette croissance rapide n’est toutefois pas survenue sans problèmes. Une analyse d’après-saison des décisions relatives à la certification des cultures de semences révèle une tendance de croissance continue depuis trois ans du nombre de rétrogradations de cultures d’autres variétés – dont la plupart étaient des champs de soya Fondation, mais pas uniquement au Manitoba. L’ACPS a pris les devants pour discuter de ces tendances avec les producteurs, les entreprises, les conseils d’administration des associations provinciales de producteurs de semences, les sélectionneurs, les services d’inspection de cultures de semences et l’ACIA. La rétroaction préliminaire cerne plusieurs enjeux, y compris les normes très élevées de l’ACPS en matière de pureté variétale et la bonne description des variétés. Au cours de l’hiver, l’ACPS poursuivra son travail avec tous les intervenants afin de résoudre ce problème avant la campagne agricole de 2018.

Pour connaître les données complètes sur la superficie ensemencée et l’adhésion, veuillez consulter le Rapport de superficie et d’adhésion 2017 de l’ACPS.

Retour au début
 

De quel système de semence hériteront-ils? Livre vert sur Synergie des semences

Veuillez lire le Livre vert sur Synergie des semences et le Sommaire. Ce document a pour but de servir de point de départ d’une discussion par l’industrie des semences sur les éléments nécessaires à un système de semences de prochaine génération au Canada. Il est un reflet du travail initial du projet Collaboration Synergie des semences, mené par l’ACPS et cinq autres organisations de l’industrie des semences, y compris l’Association canadienne du commerce des semences, l’Institut canadien des semences, l’Association des analystes de semences commerciales du Canada, la Canadian Plant Technology Agency et CropLife Canada

L’objectif du projet est d’élaborer une position de l’industrie qui fait consensus en réponse aux plans du gouvernement de moderniser le système de réglementation de l’industrie des semences. Au cours des prochains mois, nous aimerions connaître l’avis du plus grand nombre possible de producteurs de semences.

Pour participer, assistez aux réunions en personnes en janvier et février 2018 ou visiter le nouveau site Web de Synergie des semences pour partager votre opinion en ligne.

Retour au début
 

Avez-vous reçu un cadeau spécial dans le numéro de novembre de Les Semences du succès?

Vous avez probablement constaté que dans le plus récent numéro de Les Semences du succès se trouvait un exemplaire papier de notre Plan stratégique. Lors des recherches et de la rédaction de ce document, ce sont nos membres qui étaient présents à l’esprit et tout ce qui en découle est le résultat de votre rétroaction lors des réunions de filiales, de conversations en personne et des sondages que nous avons réalisés au cours de la dernière année.

Alors que nous travaillons sur les projets et les initiatives identifiés dans le Plan stratégique 2017-2023, l’ACPS élargit son rayonnement et cherche à rejoindre les membres et d’autres groupes dont les valeurs s’harmonisent à celles des producteurs de semences.

Comment pouvons-nous mieux communiquer avec vous?

Nous espérons que vous prendrez le temps de l’examiner puisque ce qu’il contient reflète directement la rétroaction que nous avons reçue de membres tout à fait comme vous. Veuillez nous faire part de vos idées n’importe quand.

Retour au début
 

Avis de fermeture des bureaux pour le temps des Fêtes

Les bureaux de l’ACPS seront fermés entre du 25 décembre 2017 au 3 janvier 2018. Ils rouvriront le 4 janvier. Si vous avez des questions en suspens qui doivent être réglées avant les Fêtes, nous vous encourageons à communiquer avec nous au 613-236-0497. Nous serons heureux de prendre votre appel.

Retour au début
 

Contactez-nous

Le personnel de l’ACPS est là pour vous aider et vous guider. N’hésitez pas à nous contactez. Le bureau de l’ACPS opère dans la zone de l’heure normale de l’Est (HNE).

Téléphone: (613) 236-0497, Télécopieur: (613) 563-7855, Courriel: communications@seedgrowers.ca
Adresse postale: C.P. 8455, Ottawa (Ontario)  K1G 3T1,
Adresse par messagerie: 240, rue Catherine, Suite 202, Ottawa (Ontario)  K2P 2G8
Visitez https://seedgrowers.ca/fr/contactez-nous/ pour la liste complète des coordonnées de notre personnel.