Juin 2019

Grain Discovery et l’ACPS mènent un projet pilote sur la prochaine génération de traçabilité des aliments

Ce projet pilote, qui est le premier en son genre, a utilisé la chaîne de blocs pour suivre la semence de soya certifiée tout au long de la production et de la transformation, le tout se terminant par du tofu fraîchement emballé sur les tablettes des magasins.

Grain Discovery et son partenaire l’Association canadienne des producteurs de semences (ACPS) ont fait le saut dans l’avenir de la traçabilité de la ferme à la table grâce à un projet pilote qui a eu recours à la chaîne de blocs pour suivre la semence de soya certifiée produite localement tout au long de la production et de la transformation, le tout se terminant par du tofu fraîchement emballé qui se retrouve sur les tablettes des épiceries. Ce projet, qui est le premier en son genre, a été possible grâce à un investissement de 58 000 $ du Programme canadien d’adaptation agricole d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (maintenant le Programme canadien des priorités stratégiques de l’agriculture) et grâce à un soutien additionnel de Grain Farmers of Ontario.

L’intention du projet pilote était d’offrir un mécanisme qui permettrait à la chaîne d’approvisionnement en soya de l’Ontario de répondre à la demande de transparence de la part des consommateurs et d’intégrer une valeur ajoutée à leur produit, tant au pays qu’à l’échelle internationale. On y est parvenu en consignant en temps réel chaque étape que franchissait la semence de soya dans une chaîne de blocs, créant un passeport alimentaire numérique auquel on pouvait avoir accès en balayant un code QR sur le produit final emballé.

« Notre gouvernement est déterminé à appuyer le secteur canadien du soya et ce projet innovateur renforcera la confiance des consommateurs, en plus de donner l’assurance aux producteurs de l’Ontario qu’ils peuvent livrer des produits de première qualité pour les Canadiens et les marchés internationaux, a précisé Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. La science et l’innovation sont essentielles pour s’assurer que nous pouvons continuer à répondre aux demandes pour nos produits nutritifs et salubres tant au pays qu’à l’étranger. »

« Depuis l’endroit où les aliments sont produits et jusqu’à celui où ils sont consommés, nos aliments passent par de nombreux intermédiaires et on en perd souvent la provenance, a indiqué Rory O’Sullivan, PDG de Grain Discovery. Ce projet pilote est unique non seulement parce que le consommateur et les acheteurs peuvent instantanément avoir accès dans le creux de leur main au cheminement parcouru par leurs aliments, mais aussi parce qu’ils peuvent vérifier les allégations concernant le produit, comme l’étiquetage biologique ou l’origine. »

La semence de soya certifiée utilisée dans le cadre de ce projet pilote est le résultat d’un processus rigoureux de production et de certification qui fait en sorte que les avantages précis créés par un sélectionneur de végétaux sont conservés tout au long du processus de production, et donnés aux agriculteurs et à l’industrie alimentaire – garantissant l’identité génétique, la pureté et les ingrédients alimentaires qui offrent fidèlement la texture, la saveur, les caractéristiques nutritives et l’apparence souhaitée.

Le système de semences du Canada est reconnu et respecté partout dans le monde parce qu’il assure la pureté tout en fournissant une piste de vérification vérifiée par un tiers quant à l’identité variétale, ajoute Doug Miller, administrateur gestionnaire, Certification et services technologiques de l’ACPS. « Ce projet pilote de chaîne de blocs permet aux producteurs canadiens de raconter leur histoire d’une façon nouvelle qui trouve écho auprès des consommateurs. C’est une situation gagnante tant pour les agriculteurs que les consommateurs à la recherche d’options et de renseignements sur là où ils peuvent dépenser leur argent. »

Bien que ce passeport numérique soit utile pour les consommateurs et les agriculteurs, il a aussi des répercussions positives pour la salubrité des aliments et les marchés d’exportation.

« Ce projet pilote arrive à un moment où la salubrité des aliments, la transparence et la traçabilité n’ont jamais eu autant d’importance pour les agriculteurs, les consommateurs et les marchés internationaux, précise Crosby Devitt, vice-président de Grain Farmers of Ontario. Nous avons hâte de tirer parti des avantages de la traçabilité grâce à la chaîne de blocs pour aider les consommateurs à comprendre les pratiques agricoles sécuritaires, à percer les marchés d’exportation et à promouvoir l’agriculture canadienne. »

La semence de soya pédigrée OAC Kent utilisée dans le cadre de ce projet pilote, une variété créée par l’Université de Guelph, a été produite par Szentimrey Seeds Ltd., ensemencée et récoltée par Minten Farms, stockée au silo de Beechwood Agri Services Inc., transformée chez Ying Ying Soy Food Ltd et distribuée par FreshSpoke.

Suivez le cheminement du soya à l’adresse id.graindiscovery.com

Retour au début
 

Conditions difficiles d'ensemencement : Périodes de grâce aux dates limites pour présenter une demande

L’ACPS est consciente que bon nombre de ses membres connaissent un printemps tardif cette année et que la période d’ensemencement a été particulièrement difficile. Nous suivons la situation de très près et nous aimerions rappeler aux producteurs que l’ACPS a mis en place une période de grâce de 14 jours aux dates limites pour présenter une demande. Ces dates limites sont là pour donner à l’ACPS, à l’ACIA et à votre service d’inspection le temps nécessaire pour traiter adéquatement les demandes. Elles ne sont pas là pour pénaliser les membres et nous comprenons que les conditions d’ensemencement sont différentes chaque année d’un bout à l’autre du pays. Comme il est indiqué dans le Document d’appui aux demandes, envoyé aux membres au début de mars, les périodes de grâce aux dates limites pour présenter une demande sont toujours en place pour offrir de la souplesse. Cela signifie que vous pouvez présenter votre demande de certification de culture de semences jusqu’à 14 jours après la date limite sans subir de pénalités pour demande en retard.

Si le fait de ne pas pouvoir présenter votre demande dans le respect de la période de grâce vous préoccupe, nous aimerions le savoir. Veuillez communiquer le plus tôt possible avec le bureau de l’ACPS au (613) 236‑0497 ou à l’adresse support@seedgrowers.ca. Nous suivons la situation de très près et nous vous ferons part d’autres prolongations des délais si les membres nous indiquent que les périodes de grâce actuelles pour présenter une demande ne suffisent pas.

Retour au début
 

Contactez-nous

Le personnel de l’ACPS est là pour vous aider et vous guider. N’hésitez pas à nous contactez. Le bureau de l’ACPS opère dans la zone de l’heure normale de l’Est (HNE).

Téléphone: (613) 236-0497, Télécopieur: (613) 563-7855, Courriel: communications@seedgrowers.ca
Adresse postale: C.P. 8455, Ottawa (Ontario)  K1G 3T1,
Adresse par messagerie: 240, rue Catherine, Suite 202, Ottawa (Ontario)  K2P 2G8
Visitez https://seedgrowers.ca/fr/contactez-nous/ pour la liste complète des coordonnées de notre personnel.