Novembre 2017

Livre vert sur la Synergie des semences

Comme il a déjà été mentionné dans des numéros antérieurs d’Actualité Semences et Les Semences du Succès, l’ACPS travaille en collaboration avec ses partenaires de l’Association canadienne du commerce des semences, de l’Institut canadien des semences, de l’Association des analystes de semences commerciales du Canada, de la Canadian Plant Technology Agency, et de CropLife Canada au projet Collaboration Synergie des semences.

L’objectif de Collaboration Synergie des semences est d’élaborer et d’articuler une vision largement soutenue pour un système de semences de prochaine génération. Nous espérons que cette vision puisse servir de point de départ pour que l’industrie et le gouvernement commencent à collaborer à la réalisation de réels changements afin de créer un système de semences dirigé par l’industrie et habilité par le gouvernement qui favorise l’innovation et la croissance dans toute la chaîne de valeur, et qui profite directement aux professionnels du domaine des semences.

Travaillant ensemble, et éclairée par la rétroaction reçue suite aux consultations faites jusqu’à maintenant, l’équipe de projet a mis de l’avant une première ébauche détaillée : le Livre vert sur la Synergie de semences. Nous espérons que ce document constituera le premier pas vers la création d’un système de semences qui vous convient mieux dans l’avenir.

Maintenant, nous avons besoin de savoir ce que vous pensez.

Nous vous invitons à lire le Livre vert et le sommaire. Nous tiendrons des discussions sur Synergie des semences lors de la réunion interprovinciale de l’ACPS le 15 novembre et de la réunion semestrielle de l’ACCS au cours du mois afin d’obtenir une rétroaction. En outre, nous avons l’intention de présenter des ateliers au cours de l’hiver pour vous offrir plus d’occasions de discuter et de nous faire part de vos commentaires. Nous allons également mettre sur pied un simple forum en ligne qui vous permettra de nous donner plus de rétroaction. Entretemps, si vous voulez nous faire part de commentaires, veuillez nous écrire à l’adresse parlonssemences@seedgrowers.ca. Nous sommes impatients de vous lire.

Vous entendrez parler davantage de ces occasions de mobilisation à mesure que nous en connaîtrons les détails. Entretemps, nous espérons que vous aurez l’occasion de lire le Livre vert et d’en tirer vos propres conclusions quant à ce que devrait être le système de semences de prochaine génération. Au plaisir d’en discuter avec vous!

Retour au début
 

Au cas où vous l’auriez manqué!

En juillet, nous vous avons envoyé une invitation spéciale à examiner notre nouveau Plan stratégique. Beaucoup d’efforts ont été consentis à l’élaboration du plan et nous tenons à remercier tous les membres qui ont participé aux discussions en ligne et lors des réunions des filiales pour que le plan reflète les besoins des membres. L’ACPS est déterminée à appuyer votre entreprise semencière et nous nous efforçons d’améliorer les services que nous vous offrons. Il s’agit d’un plan continu qui sera régulièrement mis à jour à compter de maintenant. Si vous avez des commentaires, veuillez nous les faire parvenir à l’adresse seeds@seedgrowers.ca. Une copie papier du Plan stratégique sera diffusée avec le magazine Les Semences du succès plus tard au cours du mois.

Retour au début
 

Date limite pour présenter un appel

Les producteurs qui souhaitent en appeler de la rétrogradation ou du rejet de leurs cultures de semences pédigrées de 2017 doivent faire parvenir un formulaire Demande d’appel et les droits applicables au bureau de l’ACPS au plus tard le 15 novembre. Si vous faites une demande d’appel pour plus d’un champ, veuillez faire parvenir une demande distincte et les droits pour chaque champ/numéro de séquence. Pour de plus amples renseignements sur le processus d’appel, veuillez communiquer avec Brianna Chouinard au bureau de l’ACPS au numéro 613-236-0497, poste 230.

Retour au début
 

Avis aux producteurs qui envoient des échantillons de semences

Le programme de vérification des variétés de l’ACIA a reçu des sacs d’échantillons de semences de parcelles ouverts. Cela peut se produire si les sacs sont trop pleins ou s’il y a trop de sacs d’échantillons de semences entassés dans une seule boîte. Veuillez vous assurer que tous les sacs sont entièrement scellés afin d’éviter que les semences ne se mélangent, ou le rejet d’échantillons compromis. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le bureau de l’ACPS à l’adresse seeds@seedgrowers.ca ou au numéro 613-236-0497, poste 204.

Retour au début
 

Accord d’intendance restant sur le blé tolérant à la cécidomyie: Le nouveau système en ligne dépend de VOUS

L’équipe d’intendance du blé tolérant à la cécidomyie demande à tous les distributeurs, producteurs de semences et détaillants d’envoyer immédiatement tout accord d’intendance restant de 2017 à AGDATA. Étant donné qu’on prévoit la migration de toutes les données sur l’intendance du blé tolérant à la cécidomyie à un système en ligne pour le 1er janvier 2018, il est important que les données soient complètes pour que la migration se fasse avec succès.

Le nouveau système fournira notamment :

  • Des accords d’intendance à durée indéterminée (le producteur signe une fois, puis les nouveaux achats s’ajoutent à son dossier)
  • Présentation de données en ligne (le détaillant inscrit les achats directement dans la base de données – éliminant ainsi le papier et la possibilité de pertes de données ou d’entrées en double)

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec info@midgetolerantwheat.com.

Retour au début
 

Normes de certification des sites de traitements de semences certifiés

À compter du 1er janvier 2018, seuls les sites de traitements de semences certifiés seront admissibles à recevoir des envois de produits de traitement de semences désignés à des fins d’application. Outre la liste des produits, l’objectif est que tous les sites de traitements de semences commerciaux au Canada devraient respecter les normes en tant qu’engagement de toute l’industrie envers l’amélioration continue de l’environnement, de la santé et de la sécurité.

Si vous êtes un site de traitements de semences qui a terminé une prévérification – mais qui n’a pas terminé une vérification complète en date de juillet 2017 –, attendez-vous à ce que le personnel de CropLife Canada communique avec vous pour s’assurer que vous êtes au courant des normes, de leur portée et des échéanciers pertinents. On a encouragé des sites éventuels à terminer une vérification avec n’importe lequel des vérificateurs agréés à l’échelle nationale de l’Association pour les normes d’entreposage des produits agrochimiques (ANEPA). Vous pourrez convenir avec les vérificateurs d’une date/heure pour réaliser la vérification (entre 2 et 3 heures), les frais de la vérification étant payés par le site (environ 500 $).

L’ANEPA et les vérificateurs continuent de recevoir des demandes de renseignements de la part des sites pour fournir des interprétations des vérifications. L’application de traitements de semences est une industrie très dynamique. Il existe de nombreux équipements uniques de traitement des semences et configurations d’application et de manutention. Tous les renseignements, y compris les bulletins publiés sur l’uniformité de l’interprétation des vérifications de l’industrie sont affichés sur le site Web de l’ANEPA dans la section Ressources des Normes de traitements de semences.

En parallèle à ces efforts pour certifier entièrement tous les sites, CropLife Canada a publié en juillet 2017 une première liste des produits de traitements de semences désignés. Par la suite, cette liste sera mise à jour régulièrement. La portée des normes s’applique à tout le segment « commercial » de l’industrie. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Russel Hurst, CropLife Canada, à l’adresse hurstr@croplife.ca.

Retour au début
 

Vous voulez être payé à temps, chaque fois?

La prochaine fois que votre client payera une facture en retard ou que son chèque sera sans provision – êtes-vous prêt?

Au Canada, les agriculteurs sont les personnes dont le revenu est le plus vulnérable du fait que la météo, les envois et, en fin de compte, les ventes rendent les choses imprévisibles. Par conséquent, la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) a établi un partenariat avec l’organisme sans but lucratif Farmers of North America Strategic Agriculture pour aider les agriculteurs à obtenir de l’assurance. Ils ont mis sur pied le programme Market Power Assurance.

Ce produit a été créé spécialement pour les agriculteurs inquiets de savoir s’ils seront payés à temps – inquiets d’être tout simplement payés – pour leurs activités nationales ou internationales. Cela signifie que chacune des factures est assurée.

Les agriculteurs consacrent beaucoup de temps et d’énergie à leur travail, mais sont souvent sans assurance. La Fédération canadienne de l’agriculture a reçu de l’aide par le biais du programme fédéral de financement Initiatives Agri-risques pour le mettre sur pied et vous offrir la possibilité d’assurer votre gagne-pain et celui de votre famille.

Ce produit est disponible maintenant, mais vous avez également la possibilité de créer un régime d’assurance qui vous convient. La FCA lance des consultations auprès des agriculteurs afin de connaître ce qu’ils attendent d’un régime d’assurance. Auriez-vous un petit 5 minutes pour remplir le sondage au lien suivant.

Si vous avez des questions au sujet du projet et du sondage lui-même, veuillez communiquer avec la Fédération canadienne de l’agriculture, Scott Ross à l’adresse scott@canadian-farmers.ca ou Bob Friesen à l’adresse robertfriesen@bellnet.ca.

Comment remplir le sondage

Pour les personnes intéressées à participer au sondage, il suffit de cliquer sur le lien « Inscription » dans le coin supérieur droit, puis de sélectionner la catégorie de participant à laquelle vous souhaitez vous inscrire (c.-à-d. organisation agricole, producteur, organisation de produits, etc.). On vous posera alors de brèves questions et on vous demandera de fournir votre adresse de courriel. Cette adresse sert tout simplement à vous envoyer les renseignements sur le sondage, vous permettant ainsi de le remplir au moment qui vous conviendra. Les adresses de courriel ne seront pas communiquées, ni associées à des réponses, ni utilisées à quelque fin que ce soit autre que de vous envoyer les renseignements relatifs au processus de consultation.

Retour au début
 

Les Producteurs de légumineuses de la Saskatchewan octroient des droits de distribution dans le cas de certaines variétés de légumineuses

Pour vendre des variétés de légumineuses du Crop Development Centre (CDC), vous devrez communiquer avec SeCan ou SeedNet.

Les producteurs de légumineuses de la Saskatchewan détiennent les droits de distribution en Saskatchewan et ils ont négocié un accord de 10 ans pour octroyer à ces entreprises les droits de distribution à l’extérieur de la province. SeCan et SeedNet recueilleront les redevances des sélectionneurs de végétaux de l’extérieur de la province au nom des Producteurs de semences de la Saskatchewan.

La liste complète des variétés dont SeCan et SeedNet détiennent les droits est maintenant disponible sur le site Web des Producteurs de légumineuses de la Saskatchewan

Les producteurs de semences de la Saskatchewan continueront d’acheter et de vendre des semences de ces variétés sans verser de redevances en Saskatchewan.

Toutefois, les ventes à l’extérieur de la province sont maintenant interdites sans un accord conclu avec SeCan ou SeedNet. Les ventes non autorisées constituent une infraction aux droits des sélectionneurs de végétaux puisque les redevances du CDC pour ces variétés ne sont pas recueillies. Sans elles, le CDC ne peut continuer de payer pour la création de nouvelles variétés de semences résistantes aux maladies, de meilleure qualité et de plus haut rendement.

Si vous êtes un producteur de semences de l’extérieur de la Saskatchewan et en possession de semences pédigrées des variétés sous licence et que vous n’êtes pas affilié à SeCan ou SeedNet, veuillez communiquer avec eux immédiatement pour connaître les options disponibles.

 

 

Retour au début
 

Harold Rudy intronisé au Temple de la renommée du Conseil de conservation des sols du Canada

Le 22 août, le Conseil de conservation des sols du Canada (CCSC) a intronisé Harold Rudy au Temple de la renommée de la conservation du sol. Cela sera peut-être une révélation pour ceux d’entre vous qui connaissent Harold principalement pour son rôle de longue date de secrétaire-directeur de l’Ontario Seed Growers Association. Pour la communauté des sols et de la production de cultures, ce n’est pas une surprise.

Harold Rudy a grandi et continue de vivre avec sa partenaire Sandra dans la ferme familiale près de New Hamburg, en Ontario. C’est là qu’il a commencé à acquérir sa connaissance approfondie de l’agriculture de base. Il a obtenu un baccalauréat en sciences (Agriculture) – spécialisation en économie et en affaires et une maîtrise en sciences de la School of Rural Planning de l’Université de Guelph. Après avoir travaillé dans le domaine de la recherche et de la gestion des exploitations agricoles, il s’est joint au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de l’Ontario (MAAO) en tant que « conseiller en conservation des sols » où il aidait les agriculteurs dans tous les aspects de la conservation des sols.

En 1987, lorsque l’Association pour l’amélioration des sols et des récoltes de l’Ontario (OSCIA) a amorcé la réalisation de programmes, il a entrepris sa carrière de 30 années comme directeur exécutif où il a pu faire profiter les autres de son expertise considérable pour améliorer la gestion et la santé des sols. À cet égard, on se rappelle peut-être mieux de Harold pour son rôle dans la réalisation du Plan agroenvironnemental ainsi que pour son leadership dans l’élaboration et la réalisation de nombreux programmes et projets subséquents qui ont profité aux agriculteurs canadiens.

La réussite de l’OSCIA a habilité un nombre incalculable de producteurs agricoles à en apprendre davantage sur la façon dont leurs décisions en matière de gestion des terres influent sur la durabilité et la rentabilité sur place, et sur la qualité de vie ailleurs. Harold a communiqué ses connaissances et son expérience de l’exécution de programmes d’un bout à l’autre du pays et un peu partout dans le monde. Dans son rôle actuel de directeur exécutif de l’OSCIA, Recherche et développement des affaires, il cherche tous les jours à améliorer l’interaction entre les chercheurs et les producteurs. À cette fin, il cible des ressources afin de mieux comprendre la santé du sol et le rôle du cycle de vie du sol pour obtenir des pratiques d’intendance et de production agricole optimales.

Loin de se reposer sur ses lauriers, Harold rédige actuellement un livre intitulé « The Soil Fixers », qui documente les nombreuses contributions des membres de l’OSCIA et de ses partenaires à l’agriculture de l’Ontario depuis le milieu des années 1980 à aujourd’hui.

Au nom de tous les producteurs de semences, l’ACPS félicite Harold de cette réalisation remarquable.

(Source: Regional County News)

Retour au début
 

Merci Halifax. 113ème Assemblée générale annuelle de L'ACPS

Cette année, l’Assemblée générale annuelle de l’ACPS s’est tenue à Halifax, en Nouvelle-Écosse, du 10 au 13 juillet 2017, quelques jours seulement après les célébrations du 150e anniversaire du Canada.

Le point saillant de l’assemblée de cette année fut la séance matinale du mercredi 12 juillet alors que plus de 300 représentants des six principales associations de l’industrie de semences se sont réunis pour discuter de la prochaine étape du projet Collaboration Synergie des semences, conçu pour forger un consensus sur un système de réglementation des semences de prochaine génération pour le pays. Outre les discussions sur le projet Synergie des semences, des séances ont eu lieu sur un éventuel système de redevances de fin de chaîne pour le Canada et le dévoilement du nouveau Plan stratégique de 5 ans. L’importante participation aux séances du 12 juillet a été rendue possible grâce à la décision de l’ACPS et de l’ACCS de tenir leurs assemblées en même temps, au cours de la même semaine, à Halifax, format qui sera repris à Montréal en 2018 et à Whistler en 2019.

Ce nouveau modèle a non seulement facilité la tenue de séances administratives conjointes à Halifax, mais il a donné des occasions importantes de réseautage de l’industrie et d’événements sociaux familiaux partagés. Il y a eu notamment une soirée familiale conjointe de l’ACPS et l’ACCS le lundi 10 juillet, lors de laquelle plus de 400 délégués aux deux assemblées et des membres de leur famille se sont rassemblés pour un bon repas, de la camaraderie et du divertissement. Tout cela grâce au généreux soutien du commanditaire de l’événement, Bayer Crop Science. Les délégués de l’ACPS ont également participé à une autre activité familiale le 12 juillet au légendaire Shore Club à Hubbards, en N.-É., où plus de 200 membres de l’ACPS, des collègues de l’industrie et des membres de leur famille ont eu droit à d’autres divertissements et bien sûr à un repas de homard. Encore une fois, grâce au généreux soutien de SeCan, commanditaire de l’événement.

Dans l’ensemble, une réunion extrêmement productive et agréable pour tous ceux qui y ont participé et qui n’aurait pas été possible sans le soutien record de la part de nos nombreux et généreux commanditaires.

Retour au début
 

Contactez-nous

Le personnel de l’ACPS est là pour vous aider et vous guider. N’hésitez pas à nous contactez. Le bureau de l’ACPS opère dans la zone de l’heure normale de l’Est (HNE).

Téléphone: (613) 236-0497, Télécopieur: (613) 563-7855, Courriel: communications@seedgrowers.ca
Adresse postale: C.P. 8455, Ottawa (Ontario)  K1G 3T1,
Adresse par messagerie: 240, rue Catherine, Suite 202, Ottawa (Ontario)  K2P 2G8
Visitez https://seedgrowers.ca/fr/contactez-nous/ pour la liste complète des coordonnées de notre personnel.