Alireza (Ali) Navabi, Ph. D. – Prix Clark-Newman-Clayton 2021

Alireza (Ali) Navabi, Ph. D., était un sélectionneur de végétaux, un chercheur, un éducateur dévoué et un membre actif du secteur agricole. Il s’est pleinement investi dans ces domaines, en se concentrant sur les défis locaux sans jamais perdre de vue les perspectives mondiales, et en apportant un regard nouveau à chacune de ses activités de recherche.

Il a commencé sa carrière en sciences végétales comme agent de recherche dans la région du Centre de l’Iran après avoir obtenu un baccalauréat en agronomie et en phytogénétique à l’Université de Shiraz en 1992. Il s’est ensuite établi dans le Nord de l’Iran pour participer à un programme de culture de blé d’hiver et de variétés facultatives.

Après avoir obtenu une maîtrise en phytogénétique en 1997, il s’est installé à Edmonton l’année suivante pour entreprendre ses études de doctorat dans ce domaine. Ses recherches étaient axées sur la résistance génétique aux maladies de la rouille du blé. De 2008 à 2014, Ali a été chercheur scientifique en sélection de haricots secs à Agriculture et Agroalimentaire Canada, sur le campus de l’Université de Guelph. En 2014, Ali a fait son entrée au Département d’agriculture végétale de l’Université de Guelph en tant que professeur agrégé en sélection du blé.

Le professeur Navabi était réputé pour son enseignement efficace et sa passion pour le partage du savoir. Les personnes qui l’ont côtoyé soulignent son précieux rôle de mentor auprès des étudiants, rôle qu’il exerçait dans une perspective d’apprentissage mutuel qui élargissait sa perspective autant que celle de ses étudiants. Il pensait que l’une des clés de la sélection végétale était la compréhension du germoplasme. Il estimait que cela permettrait d’obtenir des résultats optimaux dans le cadre de programmes de sélection et apporterait le plus grand bénéfice possible à l’utilisateur final par la mise en circulation des cultivars.

Le professeur Navabi a publié 65 articles évalués par des pairs et 30 divulgations de variétés, et a donné plus de 100 conférences à l’échelle nationale et internationale. Il a participé à de nombreux projets de recherche nationaux et internationaux axés sur la sélection et la génétique des plantes. Le blé est toujours demeuré au cœur de ses activités, mais il s’est également intéressé aux légumineuses et a travaillé comme sélectionneur/généticien de haricots secs auprès d’Agriculture et Agroalimentaire Canada de 2008 à 2014. En 2016, il a été intronisé Fellow de la Société canadienne d’agronomie, puis a été reconnu comme champion des semences par l’Association des producteurs de semences de l’Ontario en 2018.

L’engagement d’Ali au sein de sociétés et de comités scientifiques et professionnels est pratiquement sans égal. Il a fait partie du comité de rédaction de la Revue canadienne de phytotechnie et occupé les fonctions de rédacteur en chef jusqu’en 2015. Au sein du conseil d’administration de Plantes Canada, il a été représentant de la Société canadienne d’agronomie (SCA) et a siégé au conseil exécutif de 2015 à 2017. Il a également été membre du conseil exécutif de la SCA, et président en 2016-2017.

Le professeur Alireza Navabi est décédé le 10 mars 2019. On se souviendra toujours de son dévouement à son travail et de son dévouement à ceux qui l’entouraient. Il a été le sélectionneur/créateur du premier cultivar de blé d’hiver issu de son programme à titre posthume, nommé OAC Constellation. De plus, un cultivar de soja mis au point dans le cadre du programme de sélection du professeur Istvan Rajcan à l’Université de Guelph a été nommé OAC Kamran à la mémoire d’Ali, dont « Kamran » était le surnom.

La passion d’Ali pour la sélection et la génétique des végétaux était contagieuse, de ses présentations et enseignements captivants à la façon dont il s’efforçait constamment d’aider les membres de la communauté. On se souviendra de lui comme un scientifique respecté, un professeur exceptionnel et un collègue apprécié de tous.